Arthrose et magnétothérapie, des aimants pour soulager la douleur

Le recours à la magnétothérapie, avec les aimants thérapeutiques, dépasse très largement le cadre des médecines alternatives. Les professionnels de santé, rhumatologues, médecins, kinés, ont bien compris l’intérêt des aimants thérapeutiques dans le traitement de la douleur, notamment l'arthrose, maladie rhumatismale la plus répandue qui touche toute la population à tous les âges...

L’arthrose est le plus fréquent des rhumatismes. L’arthrose peut se définir comme la dégénérescence principalement du cartilage articulaire mais aussi des autres composants de l’articulation : membranes synoviales, ligaments, tendons. L’arthrose se traduit principalement par des douleurs, raideurs et diminution des capacités fonctionnelles. L’arthrose peut toucher toutes les articulations : le pouce, on parle alors de rhizarthrose, le genou ou gonarthrose, la hanche c’est la coxarthrose, mais encore les lombaires avec la lombarthrose, les cervicales avec la cervicarthrose…

Le traitement de l’arthrose se faisait, jusqu’à très récemment, par la prescription d’antalgiques et/ou anti-inflammatoires mais l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est fréquemment limitée par des effets gastro-intestinaux, cardiaques et rénaux indésirables, en particulier chez les personnes âgées polymédicamentés. Les aimants thérapeutiques constituent alors une approche non chirurgicale et non médicamenteuse très intéressante, notamment en raison de leur efficacité et de leur sécurité d'emploi.