La réponse est non, l'aimant attire aussi deux autres métaux ferromagnétiques : le nickel et le cobalt.

Champ magnétique des électrons

La raison est que les électrons de ces métaux, comme ceux du fer, ont une configuration spéciale autour de leur noyau qui leur permet de s’orienter tous dans le même sens quand ils sont soumis à un champ magnétique externe (domaines magnétiques). Les électrons sont eux-mêmes des sortes de petits aimants, par leurs mouvements de rotation autour du noyau de l'atome et par leur rotation sur eux-mêmes (spin), ils produisent des champs magnétiques. En présence d’un aimant créant un champ magnétique externe, les électrons des métaux ferromagnétiques ont la propriété particulière de s’aligner. C’est cet alignement qui provoque l’addition des champs de chaque électron et produit un champ global assez puissant pour réagir avec le champ magnétique d’un aimant et être attiré par lui.

En résumé, dans les matériaux ferromagnétiques, l'aimant possède la particularité d'orienter dans un même axe tous les domaines magnétiques, alors que sans un autre matériau les domaines magnétiques sont anarchiques et ne réagissent pas à l'aimant.

uanqlef.jpg

Auris utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer
et analyser l'utilisation du site, et pour l'adapter à vos intérêts. En savoir plus Accepter