Qu’est-ce qu’une tendinite ?

Les tendinites, ou tendinopathies, sont des maladies douloureuses des tendons, ces structures fibreuses qui relient les muscles aux os. Ces douleurs peuvent être intenses, au point de gêner les gestes de la vie quotidienne. Les tendinites sont essentiellement provoquées par des gestes répétitifs qui sollicitent de manière excessive des tendons peu entraînés, mal échauffés ou fragilisés par une maladie ou des médicaments. Toutes les parties du tendon peuvent être atteintes : le tendon lui-même, la partie reliée à l’os ou les gaines qui l’entourent.

Le tendon, un organe vivant en constante restructuration

Les tendons attachent les muscles aux os et permettent de transmettre la force créée par la contraction musculaire au squelette, et ainsi de produire un mouvement.

Ils sont constitués de collagène, de glycoprotéines et de protéoglycanes qui forment des microfibrilles. Ces microfibrilles se regroupent pour former des fibres, elles-mêmes assemblées pour former des faisceaux (faisceaux primaires) et des super-faisceaux (faisceaux secondaires et tertiaires). Ces faisceaux sont alignés dans le sens de la longueur du tendon pour une plus grande solidité.

Les tendons, peu vascularisés, sont constitués d'environ 70 % d'eau qui est indispensable à la structure régulière des microfibrilles, des fibres et des vaisseaux. Ils sont constamment en train de se remodelés, de nouvelles fibres se substituant aux anciennes qui disparaissent.

La résistance du tendon augmente avec l'usage

De part sa structure multifibreuse, un tendon est à la fois résistant et élastique. La sollicitation d'un tendon, par la pratique régulière d'un sport par exemple, va augmenter sa résistance et son élasticité. Mais à l'inverse un effort inhabituel ou un échauffement mal fait va fragiliser le tendon, en particulier ses extrémités.

L'âge et la sédentarités sont aussi des facteurs de fragilité.

Tendinites, tendinopathies ou TMS (troubles musculosquelettiques) ?

L’appellation courante de "tendinite" n'est pas tout à fait adapté à toutes les pathologies regroupées sous ce terme de tendinite, sauf s'il s'agit de l'inflammation du tendon. rappelons ici, que le suffixe -ite, signale une inflammation, par exemple une bronchite (inflammation des bronches), une artérite (inflammation des artères), une hépatite (inflammation du foie) ...

Pourquoi le terme de "tendinopathie" est-il aujourd'hui préféré à celui de tendinite ?

Parce que toutes les parties du tendons peuvent être touchées, le corps du tendon, la partie reliée à l'os et les gaines qui entourent les tendons et toutes les maladies du tendon ne sont pas des inflammations.

Traiter la tendinite par magnétothérapie

La coudière magnétique Wondermag, ou encore l'épaulière ou le bandage carpien, avec leurs puissants aimants thérapeutiques, soulagent efficacement les tendinopathies, ils se portent en curatif ou en préventif.

Et pour éviter tendinites et tendinopathies, penser à consommer sans modération de l'eau magnétisée. Une bonne hydratation étant l'une des clefs pour éviter la récidive.